A Shape of Things to Come (2020)

  • Documentaire
  • 1h 17m

Synopsis

[FR] Sundog, herboriste, chasseur et cultivateur, est le personnage principal de ce western des frontières, dans le désert de Sonora. Les rondes de surveillance de la Patrouille frontalière empiètent sur sa liberté et éveillent une colère qui le mène au-delà du survivalisme. Avec ce fantasme troublant d’écoterrorisme et la première représentation cinématographique des effets psychédéliques du venin de crapaud, Sundog soulève des questions audacieuses sur la relation de l’humanité à son environnement et à elle-même, face à la menace de l’effondrement global.

[EN] A Shape of Things to Come is a borderlands Western that follows Sundog, an herbalist-hunter-homesteader who lives off the land in the Sonoran Desert. As Border Patrol encroaches on his relative freedom, he becomes increasingly unnerved and ventures beyond the bounds of his survivalism. With the first cinematic depiction of smoking a Sonoran toad’s psychedelic venom, and with an unsettling act of eco-terrorism, the figure of Sundog raises provocative questions about humanity’s relation to the environment - and to itself - amidst the specter of global collapse.

LIVE - Débat / Q&A Session - 15/11/2020 - 18h00 (UTC+1)

Avec:

  • Lisa Marie Malloy, co-réalisatrice

  • J.P. Sniadecki, co-réalisateur

  • Julien Farenc (animateur), programmateur à la Cinémathèque du documentaire, BPI

Connectez-vous au débat / Join the Q&A session (Zoom link)

Le mot du réalisateur - Director's introduction

Regardez la vidéo / Watch the video [EN]

A propos des réalisateurs / About the directors

Lisa Marie Malloy est une artiste qui se consacre à des modes engagés de réalisation cinématographique. En plus de ses activités artistiques, elle est active dans la création de communautés dédiées au partage des outils médiatiques et à la reconquête de « tiers paysages », lieux dédiés à une sécurité alimentaire durable et à une utilisation responsable des ressources. Avec son projet Untitled (Le Caire, projet IL) elle allie recherche de modèles de vie durable et d’engagement communautaire à sa pratique artistique.

Parmi les films de J.P. Sniadecki, Demolition (2010), prix Joris Ivens au Cinéma du Réel ; Foreign Parts (2010), lauréat de deux Léopards à Locarno et nommé meilleur film au Punto de Vista et au DocsBarcelona ; People’s Park (2012), primé au Festival dei Popoli ; Yumen (2013), nommé meilleur film chinois au Festival international du film documentaire de Taïwan ; The Iron Ministry (2014), primé à L’Alternativa, au Festival du film d’Ann Arbor, à Camden et à Valdivia ; et El Mar La Mar (2017), prix Caligari à la Berlinale. J.P. Sniadecki écrit des articles pour Cinema Scope, Visual Anthropology Review et l’ouvrage DV-Made China (University Hawaï Press). Bénéficiaire de la bourse Guggenheim 2017, il a obtenu un doctorat à Harvard et enseigne actuellement le cinéma à la Northwestern University où il dirige le programme de master en médias documentaires.

Contact

Production : J.P. Sniadecki (États-Unis) - lmm324@cornell.edu
Distribution : Grasshopper Films, New York (États-Unis) - ryan@grasshopperfilm.com

Langue

Anglais

Sous-titres

French

Pays

États-Unis

Studio

Grasshopper Films